Le débat dans la société sur la la qualité de l'alimentation, l'artificialisation des terres et l'évolution des pratiques agricoles, a sensiblement évolué depuis deux ans. Nos actions précédentes ont permis, avec d'autres, d'y contribuer, mais force est de constater que les engagements et les actes politiques restent bien modestes et ne sont pas à la hauteur des enjeux qui nous ont conduits à nous mobiliser depuis 2009.

Face à une globalisation économique qui prive tous les peuples de leur capacité à peser sur leur choix de développement, nous sommes convaincus que le sujet de notre alimentation est un sujet essentiel pour reprendre la main et alimenter la démocratie.


A l'occasion des prochaines élections présidentielles et législatives du 10 avril au 17 juin 2012, et dans la continuité des campagnes citoyennes d'interpellation politique « alimentons l'Europe » et « alimentons les régions » , nous poursuivons et souhaitons élargir notre mobilisation pour alimenter le débat public au sujet de notre alimentation, de la manière dont elle conditionne nos choix de développement, notre rapport à la nature, à la santé, nos façons de vivre ensemble, de construire nos relations aux territoires des plus proches aux plus lointains.


Comme le disent nos amis du Québec, il y a du pain sur la planche !


Nous vous invitons donc à signer et faire signer l'appel « alimentons 2012 ».


Pour prendre connaissance de l'appel :


http://www.alimentons2012.fr/


pour signer l'appel


http://www.alimentons2012.fr/index.php/signataires